Femme de ménage : démêler le vrai du faux

Le métier de femme de ménage fait l’objet de beaucoup de stéréotypes. Malgré, son utilité et le confort de vie que l’intervention d’une femme de ménage procure, certains aspects peuvent rebuter. Voici un article pour démêler le vrai du faux.

Les démarches administratives sont compliquées

Oui et Non ! Trouver une femme de ménage à domicile est effectivement une tâche chronophage lorsque l’on s’y prend seul. Etablir un contrat de travail, déclarer sa femme de ménage, éditer les bulletins de salaires,… demandent certaines connaissances et de l’expérience pour éviter toute perte de temps ou risque juridique. Mais si vous faites appel à un prestataire de service, comme Jassimile.com, toutes ces tâches administratives seront prises en charge par ce dernier : un véritable gain de temps et d’argent !

Les femmes de ménage ne reçoivent pas de formation

C’est faux ! Femme de ménage ou agent d’entretien sont des professions qui ont la réputation d’être peu qualifiés. Il existe cependant des diplômes dans le domaine de l’hygiène. Chez Jassimile, toutes nos aides ménagères sont formées et évaluées régulièrement, aussi bien pour le ménage chez des particuliers que des entreprises. Dépoussiérage, nettoyage des vitres, entretien du linge, aide au repassage, etc tout est effectué en connaissance des produits utilisés et des matériaux à nettoyer.

Il faut être disponible lorsqu’elle vient faire le ménage

Non, vous n’êtes pas obligé d’être présent à votre domicile lors de la prestation. Les intervenantes recrutées chez Jassimile sont des personnes de confiance, au casier judiciaire vierge. Il est possible de mettre à disposition un jeu de clés. Le ménage sera ainsi fait même pendant votre absence aux heures de ménage convenus. Nous réalisons un suivi de la qualité régulier avec vous. Nous travaillions ainsi avec nos agents de nettoyage sur les points d’amélioration.

Une femme de ménage déclarée coûte plus cher

C’est faux ! Le coût global de votre prestation ménage dépend notamment de la surface à nettoyer, de la durée et de la fréquence de la mission. Vous pouvez ainsi moduler les interventions de votre aide ménagère selon vos besoins et capacité. De plus, en tant que particulier employeur, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50% sur les prestations de services à la personne. Cet avantage fiscal vous permet donc en fin d’année de déduire de vos impôts la moitié de vos dépenses liées au ménage.

Avoir une femme de ménage, c’est trop d’engagement

Oui et Non ! Il est possible de faire intervenir une femme de ménage de façon ponctuelle. C’est en général sans engagement. Mais, si vous souhaitez faire appel à un agent de nettoyage de façon régulière, il faudra au minimum respecter les délais légaux de préavis auprès de votre prestataire ; et gérer les procédures de licenciement si vous l’avez engagé en direct. Les délais de préavis varient, normalement, selon l’ancienneté de votre femme de ménage : cela peut aller d’une semaine à deux mois.

Une femme de ménage ne peut pas garder les enfants

C’est faux ! Si cela est prévu dans votre contrat, votre aide à domicile peut également faire de la garde d’enfant en plus de l’entretien de la maison. Elle peut notamment les mener à l’école le matin ou aller les chercher à la sortie de l’école. Elle les occupera jusqu’à votre retour.